Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
desmotsdebrie

Atelier d'écriture créative, écriture partagée, en groupe, littérature, poésie, nouvelles, apprentissage techniques d'écriture,exemples de contrainte d'écriture

Episode 26 Sylvestre et la gastronomie locale

Episode 26 Sylvestre et la gastronomie locale

 

Monsieur le Ministre de la Gastronomie,

 

Je me permets de vous écrire aujourd’hui parce que je suis de la vieille école et je me demande si je perds pas le nord où si c’est l’instruction de maintenant qui a changé d’orientation.

Voilà, je suis un lecteur assidu du « Bon Briard » le journal local et j’ai découvert un article concernant un marché traditionnel qui a lieu dans une commune pas loin de chez moi et que je connais bien parce que j’y ai trainé mes sandalettes au moins deux fois par semaine quand j’étais enfant.

Donc, le journaliste interroge une conseillère municipale au sujet de ses projets et celle-ci désire « augmenter l’offre et favoriser le local ».

Je me régalais d’avance à l’idée de goûter des bons vieux plats de chez nous. J’étais content comme un chien qui renifle la vitrine du pâtissier. Enfin ! que je me disais, quelqu’un qui a les papilles ouvertes et je continue de lire l’article en salivant quand soudain, mon esprit alerte me dit qu’il y a quelque chose qui va pas. Je relis et je crois que c’est mes lunettes qui marchent plus et ben non !

La dame en question cherche des producteurs locaux qui pourraient lui fournir :

« … des pâtisseries orientales, des épices, des charcuteries espagnoles, de la cuisine réunionnaise, de la paella, du couscous, des tajines, et du pommereau ».

Alors voilà, Monsieur le Ministre, va falloir revoir les cours de géographie parce que la Brie, c’est ni en Espagne, ni à la Réunion, ni en Afrique du Nord !

Tout ça c’est bien bon, je vous l’accorde mais c’est pas local !

Elle est allée ou à l’école cette dame ? Et elle est conseillère municipale ! Si ça se trouve elle sait même pas ce qu’elle habite en  Brie ! C’est quand même pas à moi de lui faire un dessin !

Alors, maintenant ça m’étonne plus qu’on trouve plus de restaurants français dans le coin. Et ça, ça m’a fait monter la moutarde de Meaux au nez !

 Tout ça parce que les gens connaissent pas leur géographie, bref c’est comme d’habitude, les gens savent pas ce qu’ils disent et si maintenant ils savent pas ce qu’ils écrivent, on va droit dans le mur.

Alors voilà, je vous propose une carte gastronomique briarde à suggérer aux restaurants locaux :

 

Entrée

Potage de Crécy

Friture de goujons

Quiche au Brie

 

Plat

Poularde à la Briarde

Bœuf gros sel

Rognons de veau à la moutarde de Meaux

Matelote d’anguille de Melun

Filets de brèmes du Morin

 

Légumes

Purée de Belles de Fontenay

Lentilles vertes de Crécy la Chapelle

Gratin au Brie

Salade de Pissenlits au vinaigre de Lagny sur Marne

 

Fromage

Butte de Doué

Brie de Coulommiers

Brie de Meaux

Brie de Melun

Brie de Montereau

Brie de Nangis

Brie de Provins

Gratte Paille

 

Dessert

Crêpe

Macarons de Réau

Niflettes

Sablé briard

Confit de pétales de roses

Roseaux du Grand-Morin

 

Boisson

Cidre briard

Bière briarde

Jus de pomme

Sirop à la rose

Et si après ça vous avez envie d’aller ailleurs, je vous paie des prunes et un coup de Champagne !

Faudrait vous mettre en rapport avec le ministre de la géographie aussi, parce que si ces gens qui voyagent aussi loin savent même pas où ils habitent, c’est pas étonnant qu’on en perde quelque uns. A quoi ça sert de faire des voyages à Tataouine si c’est pour manger là-bas des choses qu’on mange déjà ici !

J’espère que vous ferez passer le message : la Brie, c’est peut-être pas très connu mais c’est quand même pas le bout du monde ! Même que ça fait partie de l’Ile de France !

 

Sylvestre

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Comme d'hab, c'est à mourir de rire et j'parle pas le briard
Répondre
C
Bien envoyé Monsieur Sylvestre, je suis tout à fait d'accord avec vous... Juste quelques petits doutes : êtes vous sûr que nous ayons toujours des goujons et des anguilles dans les cours d'eau qui traversent la Brie ? Et les Niflettes ne sont elles pas réservées au mois de novembre ?
Répondre