Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
desmotsdebrie

Atelier d'écriture créative, écriture partagée, en groupe, littérature, poésie, nouvelles, apprentissage techniques d'écriture,exemples de contrainte d'écriture

Lecture de nuit

Lecture de nuit

 

De ces nuits adolescentes passées sur le sol dur du dortoir, adossée au mur raide, à lire, j’ai gardé un souvenir de plaisirs défendus : celui pour lequel j’étais prête à me battre et l’autre, illicite.

Pour nous unir dans la lecture, nous étions peu à oser nous glisser du lit pour gagner ce petit local nommé « la cordonnerie » où s’entassaient valises et chaussures.

Nous n’entendions que le silence et les pages tournées à espaces réguliers. Nous étions connues pour cette folie et moi, si discrète qui avait tant de mal à agir en groupe, j’y participais.

Là, dans cette connivence littéraire, je ne pensais pas à fuir et je m’imprégnais des textes comme des balades du bord de Marne de mon enfance proche qui me manquaient tant.

Car il ne faut pas le nier, nous étions beaucoup de la campagne à venir étudier en ville.

La nuit, les livres, l’interdit nous aidaient à lutter contre la peine d’être éloignées de nos familles.

Parfois, un éclat de rire rompait le calme monacal de l’internat endormi. Une levait alors la tête prête à se ruer vers son lit en cas de fâcheuse visite, une autre se tassait déjà disposée à haïr l’intrus qui gâcherait notre voyage nocturne.

Après l’alerte, notre respiration reprenait son rythme et la lecture son cours comme si cette pause était prévue. Jamais nous ne fûmes dérangées sinon par la lune curieuse et complice.

Nous étions folles à lier, parait-il, d’user notre sommeil pour des aventures illusoires. Mais ça nous plaisait de vivre certaines nuits dans les mots des autres.

Puis quelques heures avant que sonne le réveil nous allions nous coucher, ivres de phrases, nos pieds nus tapant sur le sol froid, pour dormir et continuer de rêver.

Catherine

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Consigne d'écriture: utiliser une liste de verbe de quatre lettres.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une page qui nous pousse à la confidence... Je n'ai pas connu l'internat, mais pour ce qui est de ces fameuses parenthèses de plaisir dans nos nuits d'adolescentes, je peux te confier que j'ai eu les miennes et qu'effectivement le plaisir de la lecture était intimement mêlé à celui du plaisir défendu. Un joli film en noir et blanc pour nous replonger dans un passé plein de délicatesse. merci pour ce souvenir partagé.
Répondre