Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
desmotsdebrie

Atelier d'écriture créative, écriture partagée, en groupe, littérature, poésie, nouvelles, apprentissage techniques d'écriture,exemples de contrainte d'écriture

Histoire de Q

Histoire de Q

La lettre ‘Q’, dès qu’on l’évoque, elle fait toujours rire.

Si vous avez un animal, nul ne propose de prénom commençant par la lettre ‘Q’. Un jour que je m’interrogeais à ce sujet, l’on m’a répondu : « Ils vont tous s’appeler Quintal, Quiche ou Quetsche ».

Je ne suis pas de cet avis car il est possible d’écrire des prénoms de manière phonétique, tels que Quaquawet, Quiqui, Quoweit … En y réfléchissant, il serait possible d’en établir une belle liste. Elle serait très originale mais voilà, ce qui est original ne plait pas à tout le monde.

La lettre ‘Q’ pourquoi elle amuse ?  Parce que sa phonétique est identique au terme de trois lettres qui désigne le postérieur de tout le monde. C’est une partie de notre anatomie gracieuse comme cette lettre, d’une calligraphie harmonieuse, toute en rondeur comme la plupart des culs, disons-le.

La ressemblance ne serait-elle pas que phonétique ?

« Le quarteron du quartier, la quarantaine, sur le qui-vive, les quinquets grands ouverts, quête un quart de tarte aux quetsches ».

« Un coq et cinq poules qui caquètent piquent du bec le sol près du baquet d’eau »

Vous allez me dire « Quelles histoires de ‘Q’ »

Comment, vous dites ? Ah oui, vous l’attendiez, mais non, je ne l’ai pas dit … !

 

                                                                                                                                                                              Ygrec’

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelle histoire!

                                                                                                                                         

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article