Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
desmotsdebrie

Atelier d'écriture créative, écriture partagée, en groupe, littérature, poésie, nouvelles, apprentissage techniques d'écriture,exemples de contrainte d'écriture

Si j'étais un meuble

Si j'étais un meuble

 

 

Je serais cette commode ventrue, en bois marqueté, avec un marbre blanc veiné sur le dessus et des colonnes comportant des motifs cuivrés de chaque côté.

Dans mes tiroirs profonds, dont les deux supérieurs sous le marbre ferment à clefs, je stockerais les vêtements fins, de percale, de soie, en coton, de linon aux bordures ajourées de broderies ou de dentelles, des vêtements parfumés de lavande pour des femmes délicates. Dans le double fond d’un de mes tiroirs, je logerais les bijoux qui se transmettent dans la famille.

Ou bien, je serais cette table ronde en chêne foncé, avec ses six pieds sculptés, autour de laquelle se réunit la famille en toute occasion : je m’habillerais selon les saisons, de nappe blanche damassée ou brodée au monogramme de la famille selon les fêtes : baptême, communion, mariage ou de rouge pour Noël ou bariolée pour toutes les autres occasions.

Peut-être, serais-je ce lit à rouleau en frêne et poirier, qui vient d’Auvergne, et dont les montants sont couverts de petits trous qui laissent de la poussière sur le plancher ; ce lit qui a vu naître l’arrière arrière, arrière grand-mère de cette petite fille née cent ans après son aïeule et qui y dort actuellement, un lit qui a recueilli les amours de la famille ou vu mourir les anciens, sur ce sommier à ressort et sa paillasse de feuilles qui le couvre, sous un édredon moelleux.

Serais-je la table de toilette en poirier doré, dont le dessus de marbre rose a reçu les chocs du broc et de la cuvette, de la brosse en poil de sanglier et du peigne en os, a porté la serviette, le gant et le savon permettant les ablutions de Mamie, mais sans trop la mouiller. Il ne faut pas gâcher.

Je pourrais être l’armoire bateau de style Louis 18, achetée avec les premières économies de jeune fille, dans laquelle les draps brodés et les serviettes à monogramme attendent l’occasion de se déployer et de faire le bonheur de celui ou celle qui les utilise.

Peut-être, aimerais-je être le buffet de cuisine en chêne massif, réalisé par le grand père, charpentier de son état, pour sa fille, avec des montants gros comme des bastaings, et où s’abritent tout le cristal, la porcelaine dans le corps haut, l’argenterie rangée dans les tiroirs, et toutes les marmites dans le bas de ce buffet qui permettent de cuisiner pour la maisonnée.

Toutefois, ce que je préférerais, ce serait être une bibliothèque avec des bons côtés bien solides et des planches épaisses où l’on range les photographies et les courriers, mais aussi, les livres de recettes pour une cuisine actuelle ou celle de bonne maman , les ouvrages des plus grands auteurs ou des livres plus légers, les manuscrits, les récits de voyage et d’aventure, d’amour, de fictions, une belle encyclopédie, des livres de peinture ou de travaux pratiques.

Oh ! Oui, une bibliothèque pleine à craquer d’histoires et de souvenirs à raconter.

Martine

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La contrainte: Initialement l'animatrice avait listé des animaux et chaque paragraphe devait débuter par " si j'étais..." et puis Martine à penser à écrire ce texte pour laisser la parole aux meubles...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article